Image PxHere

Inspiration : le doré en déco

Très prisé au moment des fêtes de fin d’années, et notamment concernant la décoration de Noël, intemporel sans être neutre avec son tempérament de star, le doré peut être adopté et adapté en déco à petite dose ou passionnément. 

Quels sont les atouts du doré en déco et comment l’utiliser ? Mais aussi tout d’abord, quelle est son histoire dans les grandes lignes ?

Le doré dans l’histoire

Autrefois, dans l’histoire des couleurs, le jaune avait mauvaise presse… Parce que toutes les facettes positives que nous pourrions aujourd’hui lui attribuer – le soleil, la lumière – étaient accordées au doré. Il ne restait au jaune que les connotations négatives…

Le doré provient de l’or, qui ne s’oxyde pas. C’est pourquoi dans l’Egypte Antique, l’or était la couleur de l’immortalité, des dieux, des pharaons.

Les enluminures du Moyen-Age, manuscrits décorés d’illustrations dont le nom vient du latin « illuminare » qui signifie rendre lumineux, éclairer, recevaient des applications de feuille d’or pour gagner en préciosité.

L’or était très présent dans l’art chrétien du Moyen-Age : auréoles des saints, ciels dorés dans les tableaux. C’est la couleur du sacré. Durant cette période, les artistes italiens dits « Primitifs » peignaient des personnages très droits sur des panneaux de bois couverts d’un fond d’or. Une technique à son apogée au XIVème siècle en Italie et dans l’empire byzantin. Plus tard, après la Renaissance, l’or et le doré jouent un rôle dans l’esthétique baroque : en témoignent les grandes villes italiennes, les ornements fastueux du château de Versailles ou de Sans Souci à Berlin.

Les grands artistes au fil du temps ont continué à utiliser le doré dans leurs œuvres : citons par exemple Klimt (1862-1918) et sa série de tableaux dorés à la feuille d’or, Klein (1928-1962) et sa série « les Monogolds » (tableaux couverts d’or, table basse au tableau en verre rempli d’or).

Judith et Holopherne, Klimt, 1901
Table Monogold d’Yves Klein

On a vu du doré pop et bling bling, par exemple avec les sculptures de Jeff Koons (Balloon dog, 1955), et quelques objets cultes en design  comme la lampe Bourgie de Ferrucio Laviani éditée par Kartell, qui est une réinterprétation contemporaine des codes du baroque.

Vertus du doré en déco

Qu’apporte le doré aujourd’hui en décoration ? Chaleur et préciosité, assurément. Le doré n’est pas forcément kitsch et tape à l’œil, il peut être aussi extrêmement élégant, raffiné, agréable, et créer une sorte de cocon de lumière bienfaisante. Le doré diffuse en effet une lumière chaude, de celles que l’on apprécie tellement lors d’une fin de journée d’été ou de début d’automne. Cette lumière flatteuse, cajoleuse, enveloppante.

Pour les jours frais ou moroses, le doré est une bonne option. Il va booster notre moral en même temps que notre intérieur !

Voyons comment capter au mieux son éclat.

Comment intégrer le doré dans sa déco ?

En douceur

Pour une utilisation réussie du doré en déco, on va fuir ses aspects snobs et clinquants et l’appréhender comme quelque chose de doux : on n’est pas là pour en mettre plein la vue (sauf pour une version festive de Noël où tous les excès sont permis) mais pour se faire du bien.

Dès lors, on va éviter le métal doré lisse et brillant, comme une version or du chromé, et préférer des brillances plus sensuelles et poétiques comme celles du métal brossé, du satin doré, des broderies dorées.

Notre conseil : préférez les « dorés beiges » au « dorés jaunes ».

En camaïeux avec des beiges

Utiliser le doré en camaïeux est aussi une manière d’obtenir de la douceur : plutôt que d’associer le doré à des tons contrastés (comme le noir), on va jouer sur ses affinités avec les beiges sable, camel. Nous aimons l’idée de travailler en déco le doré dans l’abondance, mais avec une diversité de matières, d’aspects, et du ton sur ton (exemple laine beige et satin brodé doré).

Laine et Cachemire beige (Thévenon), Zirkon doré (Jab), Laine et cachemire camel (Thévenon), tissus vendus et confectionnés sur MesRideaux

Environné de blancs chauds

On peut aussi rester dans la luminosité et le naturel avec de l’écru, qui calme le doré et le magnifie. Facile à mettre en place dans un intérieurs aux murs blancs. Exemple : canapé crème, jeté crème, coussins dorés, rideaux voilages écru, tapis douillet écru, accessoires dorés sur la table basse, comme un plateau doré, des photophores dorés.

Voilage Zef blanc (Lelièvre) et Tissu Oléa or (Lelièvre) vendus et confectionnés sur MesRideaux

En duos colorés typés

Cependant, dans un autre style, si vous avez envie de touches de doré en mélange avec des couleurs totalement différentes, cela peut être

  • Vert émeraude + doré : pour une ambiance tropicale
  • Rose poudré + doré : pour une ambiance sucrée et délicate
  • Bleu pétrole + doré : pour une ambiance nocturne illuminée 

Pour ces pistes là, oubliez l’abondance de doré et apportez-le par des détails, par exemple un luminaire filaire doré (le doré en tant que ligne, bijou) dans une pièce aux murs colorés.

Extra doré pour les fêtes

Enfin, si vous convoquez le doré de façon éphémère le temps des festivités de Noël et du Nouvel An, allez sans complexe vers tout ce qui brille, à grand renfort de paillettes. Sapin, dessus de la cheminée, rebord des fenêtres, et plus encore table dressée pour le dîner, mettez le paquet pour une ambiance très chic, et faites pétiller les bulles, elles seront parfaitement assorties au décor !

Nous vous espérons inspirés par le doré et son beau potentiel déco, actuel, personnalisable, et prometteur de doux moments dans votre intérieur préféré, le votre.

Coussin Zirkon

Jab

Á partir de : à partir de 84 €

Rideaux taffetas moiré

Thévenon

Á partir de : à partir de 283 €

Coussin Fanny vanille

Thévenon

Á partir de : à partir de 57 €

Coussin Blush camel

Thévenon

Á partir de : à partir de 57 €
Plus d'articles
Coussin bouclette
Mood Hivernal, tissus et idées déco pour l’hiver